Ventes Privées Sanelin : -15% sur tout le site !

Glossaire

 

Absorption des vibrations


Grâce à la caractéristique de ses fibres atypiques, le lin absorbe naturellement les vibrations. Une propriété très recherchée dans l’industrie du sport et de l’automobile.

Acoustique


La fibre de lin est reconnue pour ses qualités d’absorption acoustique. Elle offre une isolation acoustique supérieure à celle des fibres de carbone et de verre. On trouve ainsi des composites de lin dans des isolants acoustiques tel que des murs ou des cloisons…

Anas


Tout se récupère dans le lin. Les anas sont des petits fragments résultant du teillage (passage en machine qui libère la fibre), ils servent d’adjuvants pour réaliser du torchis ou des planches en aggloméré. Les anas sont également utilisé comme litière pour animaux grâce à leur pouvoir absorbant.

Anti-tâche

Les tissus anti-tâches ont reçu un traitement imperméabilisant à effet déperlant. Résistant à environ dix lavage, ce traitement crée une fine pellicule sur le tissu, ce qui permet de faire glisser tout liquide entrant en contact avec lui et empêche donc la tâche de pénétrer dans le tissu. Grâce à ce traitement sur le tissu, toutes tâches, souillures et poussières disparaissent au nettoyage sans laisser d’auréoles.

Affinité tinctoriale

Derrière cette mystérieuse association de mots, se cache la capacité d’un fil à prendre la couleur. En ce qui concerne le lin, elle est optimum puisque sa fibre est creuse. Cela en fait un fil idéal pour la teinture.

Armure (ou contexture)

L'armure est une façon d'entrecroiser les fils sur le métier à tisser, en l'occurrence le fils de chaîne (tendu verticalement) et le fil de trame (disposé dans la largeur). A partir de l'armure sont fabriqués de nombreux tissus comme la toile, le jacquard, le chevron, le sergé, le satin ou bien encore le velours.

Blanchiment

Procédé consistant à décolorer les fibres textiles et les nettoyer de toutes les impuretés naturelles. Il pourra ensuite être teint ou imprimé.

Bobine

C'est le support cylindrique muni de rebords sur lequel est enroulé le fil. Les types de bobine diffèrent selon l'appareillage sur lequel on l'emploie : métier à tisser, à tricoter, machine à coudre…).

Bourdon

Technique de point de couture permettant de créer un relief sur le tissu. On l'utilise par exemple pour les finitions des bords.

Broderie

La broderie est une technique permettant d'ajouter sur un tissu, un motif plat ou en relief de fils. La broderie se réalise manuellement ou avec une machine. Il existe plusieurs types d’outils pour broder : une aiguille, un crochet ou une machine…

Chaîne et trame

Les fils de chaîne sont les fils tissés dans la longueur du tissu (soit le sens d'avancement du tissu lors de sa fabrication) ; les fils de trame sont les fils tissés dans la largeur du tissu, soit perpendiculairement aux fils de chaîne, alternativement au-dessus et en dessous des fils de chaîne. Le résultat de cet entrecroisement s'appelle l'armure.

Chintz

Le chintz est un traitement mécanique appliqué au tissu après le tissage. Obtenu par fort calandrage il apporte un effet lustré au tissu. Lors de ce traitement, le tissu de lin entre deux rouleaux métalliques. Le premier rouleau tournant moins vite que le second, offre au tissu de lin un aspect brillant sur la face en contact avec le rouleau le plus rapide. La brillance et la légèreté du chintz font de lui un tissu très apprécié dans l’habillement.

Composite

Si on connait bien le lin pour son usage textile, c'est associé à d'autres matériaux comme de la résine qu'il révèle toutes ces performances. C'est ainsi qu'on trouve le lin dans la fabrication d'automobiles, d’avions, de skis, de planches de surf, de casques pour vélo…

Coins capuchon

C'est une finition plus raffinée que l'ourlet classique. Par exemple, pour le linge de maison certain de nos articles ont une finition capuchon.

Confection

La confection désigne l'ensemble des finitions apportées sur le produit (type d'ourlet, doublure, pli, broderie…).

Déperlant

Apprêt utilisé afin que les liquides ne pénètrent pas le tissu mais roulent à sa surface. C'est ce qui permet, par exemple, de créer une veste résistante à la pluie.

Easycare

Cette opération consiste à modifier la structure physique de la fibre en vue de lui donner une grande facilité de repassage permanent. Pour obtenir cette technique, le tissu lin est trempé dans de l’ammoniac liquéfié à -33°. L’ammoniac est ensuite éliminé par évaporation puis séché. La facilité de repassage du tissu lin ayant subi ce traitement, fait de lui un incontournable dans l’habillement.

Ecru

Textile n'ayant subi aucune transformation (lavage, blanchiment, teinture). Il garde donc sa couleur naturelle.

Enduit

Le lin enduit est un tissu pur lin sur lequel a été appliquée une couche d’enduction très fine. L’enduction est déposée sur le tissu par foulardage ce qui signifie que le tissu passe dans un bac de produit et l’excédent est ensuite exprimé entre deux rouleaux. Le tissu sur lequel a été appliqué l’enduction, est par la suite séché afin de fixer le traitement. Cette technique permet au tissu d’être imperméable, épongeable et facile à nettoyer.

Endroit/Envers

Désignent le recto et le verso d'un produit tissé. Le choix est déterminé par l'utilisation du produit et est respecté lors des différentes étapes de fabrication. L'endroit sera le côté beau du tissu, celui qui se verra quand le produit est porté.


Ennoblissement

Ce sont toutes les étapes chimiques et mécaniques apportées au tissu brut (ou tombés de métier) pour lui donner son aspect final. Il s'agit notamment de la teinture et des apprêts.

Etoupes


Parmi les matières obtenues après le teillage des pailles de lin (passage machine), on obtient des fibres longues et des fibres courtes. Ces dernières sont les étoupes, qui sont utilisées en filature ou en garniture, notamment dans l'automobile (tableau de bord, portières…).

Fibre

Formation élémentaire naturelle ou synthétique d'aspect filamenteux. Le coton et le lin sont des fibres naturelles végétales.


Filage


Pour que les fibres de lin deviennent du fil de lin, il faut les peigner, les étirer en rubans et les torsader jusqu'à obtenir un fil unique, parfaitement lisse et homogène. Ces opérations sont appelées le filage.



Filature

Établissement industriel où l'on effectue les opérations de transformation des fibres textiles en fils. Il faut savoir que chaque récolte est unique, pour assurer une qualité constante, le filateur de lin mélange des fils d'une vingtaine de lots, issus d'années et de champs différents.

Fil retor


En réalisant une torsion de plusieurs fils entre eux, on obtient : - un tissu plus solide en lui conférant une meilleure résistance mécanique, - d’avantage de brillance, - une meilleure tenue des produits.

Fil simple

Ce sont les fils obtenus par étirage et torsion d'un faisceau de fibres.

Flam-Fixe

Traitement anti-feu M1, le Flam-Fixe s’obtient aussi grâce à l’ammoniac. Cependant, l’ammoniac est utilisé dans ce cas sous forme gazeuse. Le traitement anti-feu consiste en trois grandes étapes : - Imprégnation du tissu lin par le THPC, suivi d’un séchage - Polymérisation de ce produit par passage dans une atmosphère d’ammoniac gazeux - Oxydation et lavage afin de stabiliser le produit A l’issu de ces opérations, il s’est forme un réseau tridimensionnel autour de la fibre, permettant d’obtenir un tissu retardateur de feu sans aucune perte de résistance. Le tissu lin retardant flamme, est très utilisé dans la confection de rideaux, voilages et est compatible à la décoration.

Impression laser 

Cette technique révolutionnaire consiste à imprimer grâce à un laser, une photo ou une image sur un tissu. En effet, le tissu sur lequel l’on souhaite faire imprimer une image est rentré dans une machine qui fonctionne à la continue et le laser quant à lui dépigmente les supports en brulant la teinture du tissu. L’image à imprimer peut-être envoyée sous format PDF ou JPEG et si possible en couleur. Le laser détecte le degré de noir et travaille sur les nuances afin de ressortir un visuel à l’identique. Tendance et moderne, les tissus avec un imprimé peuvent servir dans la confection de rideaux, voilages, accessoires ou tout autre élément de décoration.

Industrie textile

Ensemble des activités textiles. Elles rassemblent la conception, la fabrication et la commercialisation des textiles.


Jour poinçon

Technique de broderie, c'est une ouverture décorative sur un tissu qui est tout d'abord perforé puis piqué.


Laize

Largeur de l'article fini. Elle se mesure en général en cm (ou en inch aux États-Unis).

Lin

Les premières applications du lin remontent à environ dix mille ans. Originaire du Moyen-Orient, le lin a su s’adapter et s’étendre dans différentes régions. Il est cultivé depuis plusieurs siècles à travers le monde entier. Le lin est une des rares fibres textiles d’Europe. L’Union Européenne est le principal producteur de lin au monde. Parmi les pays producteurs on retrouve le France, la Belgique et les Pays-Bas. Le lin a besoin d’un climat tempéré et humide. Il n’apprécie pas les fortes chaleurs. Il est très sensible au climat ce qui rend sa culture délicate et complexe.

Linostole


Voltaire appelait ainsi les professeurs de la Sorbonne adeptes de la chemise en lin.

Linge d'office

C'est l'ensemble du linge utilisé en cuisine. Terme notamment utilisé par les professionnels de la cuisine.

Mercerisage

Traitement d'ennoblissement des tissus après tissage. Il permet de gonfler les fibres pour obtenir une meilleure tenue des couleurs dans le temps, et donner un aspect plus brillant au tissu. Ce traitement permet d’améliorer la définition des motifs.

Métallisé

L’obtention d’un tissu lin métallisé peut se faire selon deux différents procédés : - Par impression : une impression transfert métallisé est appliquée sur une face du tissu 100% lin de coloris naturel. L’effet brillant est présent sur l’ensemble de la face du tissu. - Par tissage : un fil polyester avec un aspect métallisé appelé lurex est directement inséré lors du tissage. Cela apporte une touche de brillance au tissu. Le tissu lin métallisé est très utilisé dans la confection de vêtements et de rideaux.

Métier à tisser

A l'origine, le métier à tisser consistait en un simple cadre en bois sur lequel on tendait une série de fils, la chaîne. Les fils de trame étaient passés perpendiculairement. Les plus lointains remonteraient à 3000 avant JC. Les métiers Jacquard ont révolutionné la profession au 19ème siècle en permettant à un seul ouvrier de manipuler le métier.

Métis

Se dit d'un tissu ayant ses fils de chaîne en coton et ses fils de trame en lin. Pour pouvoir revendiquer la dénomination, un tissu doit contenir au minimum 40% de lin.

Ourlets piqués

Le principe de cette finition consiste à replier la largeur et la longueur du tissu, puis à les coudre.

Résistance à la lumière

La résistance à la lumière correspond à la résistance à la décoloration, au changement de nuances et au noircissement des couleurs excepté l’influence des intempéries. L’utilisation de colorants spécifiques sur les tissus apporte une meilleure solidité de la couleur à la lumière. Les tissus teints peuvent donc être avec ces colorants, exposés de manière permanente au soleil et ainsi utilisés dans la confection de voilage ou de rideaux.

Retrait

Rétrécissement du tissu qui intervient au premier lavage.

Rouissage

Le rouissage est une étape clé pour la qualité des fibres de lin. C’est la première phase naturelle de la transformation de la plante en fibre. C’est l’alternance du soleil et de la pluie qui permet au lin de rouir. Les pailles sont retournées à mi-parcours pour favoriser le rouissage.

Peignage

Travail de finition de la fibre de lin avant sa transformation en fils. Cela consiste à peigner l'ensemble des fibres pour séparer les longs brins utilisés pour faire du fil, de l'étoupe qui ne sera pas filée.

Sergé

Le sergé est une armure de tissage. Le fil de trame passe sur deux fils de chaîne puis sous un fil de chaîne. Cette technique donne un effet de côtes obliques au tissu.

Stonewash

Le stonewash est un traitement qui permet d’assouplir le tissu de lin. Réalisé à l’aide de pierres ponces mises dans de gros tambours, le stonewash apporte plus de souplesse au lin et lui donne un aspect vintage, doux au toucher et légèrement patiné. Le stonewash rompt ainsi avec la rigidité de la toile de lin traditionnelle tout en conservant les caractéristiques de la fibre de lin : solidité, pouvoir d’absorption et thermorégulation. Le lin stonewashé est très en vogue ces dernières années, notamment dans la décoration d’intérieur et le linge de lit.


Teillage


Le teillage est la séparation des fibres de la plante de sa tige. Elles sont ensuite séparées en fibres courtes et fibres longues avant de partir au peignage afin d'en faire du fil textile.


Teinture

Procédé consistant à colorer les fibres du tissu à l'aide de colorants.


Tissage


L'étape ultime se passe entre les mains du tisseur qui va choisir les fils de lin, fibres naturelles ou synthétique. Ainsi du lin naît le tissu qui servira pour une, chemise, une parure de draps, une nappe…

Tissé teint

On dit d'un article qu'il est « tissé teint » lorsque les fils ont été teints avant tissage.

Toile

La toile est la plus simple des armures. Le fil de trame passe alternativement au-dessus et en dessous du fil de chaîne. Les tissus n'ont donc ni envers, ni endroit.




Sanelin utilise des cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

J'accepte Je refuse Close